Rallycross de Dreux

24 et 25 octobre 2020

EPREUVE ANNULEE

Rallycross

Histoire

Beaucoup de variantes du sport automobile sont nées en Angleterre, le Rallycross aussi. En novembre 1967 : le RAC Rally, devenu par la suite une des 16 manches du Championnat du Monde des Rallyes, fut annulé à cause d’une épidémie de fièvre aphteuse. Pour éviter l’annulation du rallye, et surtout pour honorer un contrat télévisuel avec la BBC, les organisateurs tracèrent sur le petit circuit bitume de Lydden Hill, non loin de Douvres, une piste alternant macadam et terre, délimitée par des bottes de paille. Au volant de leurs voitures de rallye, les pilotes partirent à quatre sur une même ligne pour trois tours de circuit. Le Rallycross, sans le savoir, était né. Dès 1968, une réglementation définissait cette nouvelle compétition automobile, puis les pays scandinaves ont rapidement adopté cette nouvelle discipline, qui est redescendue du Nord de l’Europe vers la Hollande, puis la Belgique. La première épreuve française s’est déroulée à Lohéac, le dimanche 5 septembre 1976 sur un petit circuit de 850 m de long, tracé à la va-vite au bulldozer dans un champ de blé. Dès 1977, un Championnat de France fut créé et le déroulement des courses n’a depuis, guère changé.

Catégories

La catégorie Supercar est l’une des plus impressionnantes avec des bolides de plus de 500 chevaux ! Les voitures dans cette catégorie sont similaires à celles du Championnat du Monde des Rallyes mais aussi et surtout du Championnat du Monde de Rallycross emmené par les Sébastien Loeb, Petter Solberg et consorts ! Ces dernières années, plus de 30 voitures sont engagées au sein de la catégorie reine et le niveau sera plus relevé que jamais ! Des Peugeot 208, des Renault Clio IV, des VW Polo… et tant d’autres ! S’il y a bien une chose à voir une fois dans sa vie, c’est une course de Supercar en Championnat de France de Rallycross !

La catégorie Super 1600 est réservée aux voitures de moins de 1600 cm3 à moteur atmosphérique (hormis les « R3 ») et dotées de la seule transmission aux roues avant. La réglementation est très libérale car elle est calquée sur celle des Supercar. Les Super 1600 développement entre 220 et 250 ch. C’est clairement la catégorie la plus spectaculaire en matière d’attaque ! Les pilotes ne ratent pas une occasion de régaler le public et le bruit des « 1600 cm3 » enchantent les plus connaisseurs ! Une moyenne de 20 voitures sont présentes lors de chaque meeting et les places sur le podium valent chères !

Des voitures T3F composent cette Coupe de France de Division 3.
Il s’agit de véhicule avec un châssis tubulaire recouvert d’une carrosserie plastique ou composite. La base des voitures est donc la même mais les pilotes choisissent ensuite la carrosserie d’un modèle existant pour habiller leur monture. Ces voitures doivent également comporter un moteur inférieur à 3500 cm3 en version atmosphérique. La grande majorité des moteurs sont des V6 Nissan 3.5. Certains ont conservé des moteurs BMW 4 ou 6 cylindres. Au programme cette saison, des DS3, Clio, 208 ou encore Mini Cooper.

Les véhicules de cette catégorie sont des voitures homologuées en F2000 de 1600 à 2000 cm3, toutes à deux roues motrices. Le groupe « F2000 » est une catégorie française qui permet aussi de courir en rallye et en course de côte. Certains pilotes trouvent des anciennes voitures de rallyes, mais beaucoup construisent des « F2000 » spéciales pour le Rallycross. Cette catégorie est la plus 
représentée avec une trentaine de pilotes engagés lors de chaque course. Elle permet aux débutants, non passés par la formule de promotion, de découvrir la discipline et de poursuivre ensuite dans les autres divisions ! Une parfaite rampe de lancement !

Ouverte à toutes les féminines à partir de 16 ans, cette catégorie permet aux compétitrices de s’affronter ensemble dans une compétition reconnue et dédiée. Au volant de la Renault Twingo R1 de 133 chevaux équipée du Kit Renault Sport, la meilleure pilote de la saison sera récompensée par une saison entière en Championnat de France Junior FFSA.

Vous êtes passionné(e)s de sport automobile et souhaitez franchir le pas? L’AFOR (Association Française des Organisateurs de Rallycross) vous permet de devenir pilote de Rallycross en passant par le Championnat de France Junior FFSA de Rallycross ! Dès l’âge de 16 ans et jusque 28 ans, vous pouvez prendre le volant de la toute nouvelle Clio RX développée par Renault Sport et participer à une épreuve ou au championnat complet pour découvrir la discipline. Vous participerez à des courses mixtes en peloton, avec des départs à 5 de front en manches qualificatives et à 8 en phases finales. A la fin de la saison, le pilote ayant accumulé le plus de points dans le classement général du Championnat de France Junior FFSA se verra offrir une saison dans le Championnat de France Super1600 l’année suivante ! Et votre carrière de pilote sera définitivement lancée !

Nos partenaires